Retour au blog

Je vais ici te résumer la deuxième saison de la série télévisée qui fait fureur depuis maintenant une année, la très célèbre « Game of Thrones » .

Afin que la zone de commentaires ne retombe pas dans le même débat que le résumé de la première saison, il est important de noter quatre points :

1. Ce résumé ne concerne que la série télévisée, pas les livres.
2. Les évènement sont ici rassemblés afin de clarifier une épopée fortemment compliquée, ils sont donc dans le désordre par rapport au scénario original.
3. J’ai lu les livres, je sais que l’histoire est différente.
4. Avant d’écrire tout commentaire, relis les points 1 à 3 en boucle pendant en tout cas une heure.

Voilà, nous pouvons y aller, générique!

Tin-tin-tiiiiiiiiin!

Tu t’imagines bien qu’un résumé complet de saison nécessite une…



L’action (re)commence immédiatement après la fin de la première saison. Sansa Stark est toujours coincée à King’s Landing, promise à ce petit merdeux de Joffrey Baratheon.

Joffrey Baratheon (au centre) et sa fiancée Sansa Stark (à droite)

Tyrion Lannister est fou amoureux de Shae, prostituée et ancienne bonne à tout faire. Il est obligé de la cacher dans un donjon, pour sa propre sécurité.

Shae admire King’s Landing (en fait elle regarde un écran vert)

Afin d’assurer également la sécurité de sa nièce Myrcella Baratheon, Tyrion Lannister décide de l’envoyer à Dorne. Se voyant séparée presque de force de sa fille, Cersei Lannister promet de faire souffrir son frère Tyrion, la tension monte dans la fratrie. Cersei va même jusqu’à enlever une prostituée qu’elle croit être Shae, juste pour faire chier son frangin.

Pour rappel, Joffrey Baratheon est roi car prétendument fils de feu Robert Baratheon et de sa femme Cersei Lannister. Il est pourtant de notoriété publique que Joffrey Baratheon est en fait né de l’inceste entre Cersei Lannister et son frère Jaime Lannister.

Ce petit bâtard de Joffrey Baratheon n’étant pas de sang royal, sa mère Cersei Lannister flippe un peu et craint qu’un des nombreux enfants illégitimes de son ex-mari ne réclame du coup le droit au trône. On constate que Robert Baratheon était visiblement un mari volage. Ainsi, dans une série de scènes insoutenables, bébés et enfants de sang royal se font poignarer, égorger ou noyer par la garde, sur ordre de Cersei Lannister.

Un bâtard forgeron nommé Gendry parvient toutefois à s’enfuir aux côtés de Arya Stark, dans un convoi de la Nightwatch qui relie King’s Landing au Mur. Vu qu’elle est activement recherchée, Arya Stark se coupe les cheveux et se fait passer pour un garçon du nom de Arry, une astuce à la hauteur des lunettes anonymisantes de Clark Kent.

Sur la roulotte, Arya Stark et Gendry

Lors d’un bivouac, Arya Stark fait la connaissance d’un prisonnier mystérieux du nom de Jaqen H’ghar, qui est un peu le Yoda de la série. Il utilise en effet « un homme » ou « une femme » à la place des pronoms personnels, genre pour dire « Arya, passe-moi le sel » il dira « Une fille devrait passer le sel à un homme » , on s’y fait vite.

Sur cette photo, un homme est à droite dans la cage, et une fille les observe.

Tu vois? Facile non?

Une nuit, le convoi se fait attaquer. La roulotte qui transporte la cage des prisonniers est en feu, dans la panique Arya Stark prend le temps de délivrer Jaqen H’ghar et ses deux potes juste avant qu’ils ne crament.

Les pouilleux qui n’ont pas été massacrés durant la bataille sont fait prisonniers et transportés à Harrenhal où siège Tywin Lannister , le père de Cersei, Jaime et Tyrion Lannister.

L’entrée de Harrenhal, ou ce qu’il en reste

Sous le pseudonyme de Weasel (qui signifie « Belette » ), Arya Stark devient la boniche de Tywin Lannister. Cela lui permet d’entendre toutes les discussions stratégiques pendant qu’elle sert la bouffe et le pinard aux gradés lors des réunions de planifications. C’est vraiment incroyable, même dans un monde médiéval-fantastique il y a toujours un abruti qui organise des séances interminables.

Tywin Lannister (en bout de table) et Arya Stark (debout à droite)

Toujours à Harrenhal, Arya Stark retrouve Jaqen H’ghar qui est également entré au service de Tywin Lannister en tant que guerrier. Jaqen H’ghar offre trois meurtres à Arya Stark pour la dédommager des trois prisonniers qu’elle a sauvé du feu, il suffit à Arya de citer un nom pour que cette personne soit assassinée.

Arya Stark (de dos) et Jaqen H’ghar

Après avoir dilapidé deux morts en petites vengeances personnelles, Arya Stark joue de la ruse en indiquant son propre nom à Jaqen H’ghar. Ce dernier ne voulant pas se suicider déroge à son propre règlement et accède à la requête de Arya Stark qui lui demande de l’aider à s’enfuir d’Harrenhal.

Du côté de Winterfell, Bran Stark toujours paralysé se déplace grâce au géant benêt Hodor, sous l’œil protecteur de Osha

Osha et Bran Stark porté par Hodor

Bran Stark rêve chaque nuit qu’il est un loup. Au fil du temps on se rend compte que ses rêves s’avèrent réels, Bran possède en effet le don de greensight (en français « vervue » ) qui permet de voir au travers des yeux d’un animal, en l’occurence son loup-garou apprivoisé Summer.

Son demi-frère Jon Snow et ses compatriotes de la Nightwatch sont maintenant au nord du mur. Dans leur périple ils s’arrêtent un moment chez Craster, un taré qui vit avec ses dix-neuf épouses, dont certaines sont ses propres filles. Le balourd Samwell Tarly s’éprend même de l’une d’entre-elles et promet de revenir la délivrer.

Au nord du Mur on peut trouver deux sortes de population, les Wildlings qui en sont les habitants officiels et les White Walkers qui ne sont rien d’autre que des morts-vivants. T’as intérêt à bien fermer tes fenêtres le soir, et incinérer les corps des défunts si tu ne veux pas qu’ils se relèvent.

Samwell Tarly (au centre) parlant à Jon Snow qui se demande où il a foutu ses clés

Durant son périple, Jon Snow rencontre Ygrid, une guerrière appartenant aux Wildlings. Comme tu peux le constater, leur relation commence sur des bases saines.

Jon Snow flirte avec Ygrid

Au prix de la mort d’un des siens, Jon Snow finira par gagner la confiance des Wildlings et rejoindra même leur village, sa mission d’agent double en tête.

Jon Snow en pleine Désalpe

La nouveauté de cette deuxième saison est l’apparition de Stannis Baratheon, le frère ainé de feu Robert Baratheon. Ayant eu vent de la mort de ce dernier, Stannis Baratheon est persuadé que le trône de fer lui revient de droit.

Stannis Baratheon, vachement moins chauve que dans le bouquin

Il prépare donc une invasion avec l’aide la prêtresse rouge Melisandre d’Asshai, une sorcière qui accouche d’ailleurs d’une ombre maléfique lors d’une scène lugubre dont je t’épargne les images.

Melissandre d’Asshai

Cette mécréante de Melisandre d’Asshai vénère un dieu unique, alors que la religion officielle appelée Faith of the Seven est comme son nom l’indique semi-polythéiste. Un Dieu unique est représenté par sept aspects que l’on prie selon ses besoins, on dénombre ainsi le Père, la Mère, l’Aïeule, le Guerrier, le Ferrant, la Jouvencelle et l’Etranger. À ceux-là s’ajoute encore les Anciens Dieux et le Dieu Noyé (« Drowned God » en version originale) qui sont vénérés dans certains endroits précis. Les religions de cet univers sont omniprésentes et très intéressantes.

Retour sur Robb Stark et sa mère Catelyn Tully, deux membres de la famille Stark qui pour rappel sont en campagne afin de monter une armée dans le but de venger la mort de leur paternel Ned Stark, à qui l’acteur britannique Sean Bean prêtait ses traits dans la première saison.

Leur objectif est clair et simple, tabasser tous les Lannister et offrir à ce petit con de Joffrey Baratheon une agréable séance de décapitation.

Durant les batailles qu’il mènera, Robb Stark tombera amoureux d’une infirmière de terrain nommée Talisa Maegyr, il finira même par l’épouser rapidement alors qu’il était promis à une autre. Note que dans les livres cette fille s’appelle Jeyne Westerling, ce changement de nom est actuellement un mystère.

Talisa Maegyr en mode glamour

Jaime Lannister dit « the kingslayer » (ou « le régicide » en français) est toujours leur prisonnier, il n’en mène pas large depuis qu’il est attaché à un poteau tout en marinant de son propre aveu dans son caca.

Jaime Lannister n’a pas peur des mauvaises odeurs

Robb Stark décide d’envoyer son pote d’enfance Theon Greyjoy comme émissaire auprès de son père Balon Greyjoy afin de lui proposer une alliance militaire contre les Lannister. Après huit années passées chez les Stark, Theon Greyjoy arrive à Pyke et allume sa propre sœur Yara Greyjoy qu’il ne reconnait pas, passant ainsi pour un gros demeuré.

Theon Greyjoy en train de peloter sa sœur Yara Greyjoy

Tout comme pour la copine de Robb Stark, le nom du personnage de Yara Greyjoy a été curieusement renommé entre le livre et la série, sur papier il est question de Asha Greyjoy.

Aussi fiable qu’une prévision astrologique, Theon Greyjoy retournera sa veste sans hésiter une seule seconde et fera allégeance à son père Balon Greyjoy, allant même jusqu’à diriger une petite troupe qui envahira la cité de Winterfell laissée sans défense.

Theon Greyjoy à Winterfell, à droite mestre Luwin, Hodor, Rickon Stark et Osha

Il tuera un grand nombre de personnes et exhibera les corps carbonisés de Bran Stark et son jeune frère Rickon Stark qui s’étaient enfuis, l’horreur est à son comble. Cette sensation malsaine perdurera ainsi pendant plusieurs épisodes (et plusieurs chapitres dans le livre) avant que l’on apprenne qu’il ne s’agissait en fait « que » des enfants d’un pauvre meunier. Les héritiers Stark sont effectivement planqués dans les catacombes de Winterfell, sous la protection de Osha et Hodor.

Pendant ce temps, Catelyn Tully ira rencontrer Renly Baratheon (second frère de feu Robert Baratheon) qui assiste à une joute en compagnie de sa femme Margaery Tyrell.

Pour la petite histoire, Renly Baratheon est homosexuel et flirte avec Loras Tyrell, le frère de Margaery Tyrell. Ainsi a lieu la première scène de cul gay de la série.

Catelyn Tully (de dos), Renly Baratheron et Margaery Tyrell

La joute sera remportée par une femme imposante nommée Brienne (qui explose d’ailleurs la gueule de Loras Tyrell), elle sera du coup choisie pour être la garde du corps personnelle de Renly Baratheon. Une nuit, ce dernier discute avec Catelyn Tully sous sa tente, il se fait alors sauvagement assassiner par l’ombre maléfique dont a accouché Mélisandre d’Asshai.

Stannis Baratheon est donc maintenant le dernier Baratheon en vie.

Afin de ne pas être arrêtés par les gardes de Renly Baratheon, Catelyn Tully s’enfuit avec Brienne, qui lui fait un peu plus tard serment d’allégeance sur le trajet qui les ramène au camp de Robb Stark.

Ayant peur pour ses enfants, Catelyn Tully fait évader Jaime Lannister par Brienne, cette dernière a pour mission d’escorter le régicide jusqu’à King’s Landing pour un échange éventuel.

Brienne et Jaime Lannister en promenade champêtre

Robb Stark sera évidemment furax, il assignera même sa propre mère à résidence.

N’oublions pas qu’à ce stade de l’histoire, Catelyn Tully pense que sa fille Arya Stark est prisonnière des Lannister, alors que nous savons tous qu’elle est incognito à Harrenhal et qu’elle fait office de servante à Tywin Lannister.

Puis vient l’heure de la grande bataille finale.

À King’s Landing l’ambiance est tendue comme un slip, tout le monde est au courant que Stannis Baratheon prépare une attaque massive par la mer.

Varys et Tyrion Lannister, face à la mer, j’aurais dû grandir

Joffrey Baratheon se la pète à mort, alors qu’il sera le premier à se barrer quand la tension montera d’un cran. Les femmes sont mises à l’abri, les portes de la ville sont fermées, les épées sont aiguisées, les bateaux de Stannis Baratheon arrivent.

Seulement voilà, ça fait quand même plusieurs épisodes que l’on voit Tyrion Lannister discutailler avec des alchimistes sans trop savoir pourquoi.

Tout s’éclaire littéralement lorsque qu’un bateau désert de la flotte de King’s Landing traverse les lignes ennemies, les cales bourrées de wildfire, une sorte de napalm médiéval.

Le choc est d’une rare violence, la flotte de Stannis Baratheon est soufflée comme un fétu de paille.

La bataille se poursuit au corps à corps au pied des murailles de King’s Landing. Tout semble perdu malgré l’explosion des bateaux, les soldats de Stannis Baratheon sont extrêmement nombreux et même le redoutable chef des troupes Sandor Clegane abandonne la bataille en lançant un « fuck the king » en direction de Joffrey Baratheon.

« Fuck the Kingsguard. Fuck the city. Fuck the King »

Dix minutes plus tôt il avait pourtant trouvé les mots justes pour motiver ses troupes : « If any man dies with a clean sword, I’ll rape his fucking corpse! » (« Si l’un d’entre vous meurt avec une épée propre, je violerai son putain de corps! » ). Charmant.

Suite à la baisse de motivation violente qui suit la désertion de Sandor Clegane, Tyrion Lannister décide de prendre le commandement à grands coups de slogans accrocheurs. Il monte au front et se fait grièvement blesser au visage. Dans le livre il est stipulé qu’il perd son nez et la moitié de ses lèvres, dans la série il est juste vaguement égratigné par un couteau à huîtres.

Tyrion Lannister soutenu par Podrick, son valet

Cersei Lannister est assise sur le trône de fer avec son fils Tommen Baratheon, l’ennemi tambourine à la porte, Cersei débouche une fiole de poison pour en finir honorablement.

La porte cède et contre toute attente c’est Loras Tyrell et Tywin Lannister qui débarquent. Ils viennent de sauver la situation, et la ville par la même occasion.

Tywin Lannister et Loras Tyrell

King’s Landing est sauvé, il faudra hélas encore attendre un peu pour voir la tête de Joffrey Baratheon s’exposer au bout d’une pique.

Lors de la cérémonie de victoire, Loras Tyrell propose au roi la main de sa sœur Margaery Tyrell (récemment veuve de Renly Baratheon si tu as bonne mémoire). Refusant d’abord, Joffrey Baratheon se laisse convaincre par son entourage et finit par accepter.

Margaery Tyrell (au centre) et Loras Tyrell face au roi

Dans un premier temps, Sansa Stark se sent soulagée, mais on lui fait rapidement comprendre qu’au lieu de devenir reine elle va finir maîtresse du roi et qu’elle sera condamnée à pondre des bâtards à tour de bras.

Peter Baelish (de dos) expliquant la situation pourrie à Sansa Stark

On revient à Winterfell, Theon Greyjoy est assiégé, ses hommes se retournent contre lui et l’emballent dans un sac de patates. On n’en saura pour l’instant pas plus sur sa destinée.

La ville est détruite par le feu, c’est ça de tout construire en bois. Avec leur devise « winter is coming » la neige est maintenant le dernier de leurs soucis.

Bran Stark, Rickon Stark, leurs loups-garous respectifs Summer et Shaggydog, Hodor et Osha sortent de leur cachette souterraine et quittent Winterfell dont la fumée s’échappe encore.

Sur l’autre continent, Daenerys Targaryen ère dans le désert, toujours fidèlement accompagnée par quelques Dothrakis ainsi que Jorah Mormont.

Elle arrive finalement à la ville portuaire de Qarth où elle est accueillie par un puissant consortium de marchands, dont l’un d’entre-eux prénommé Xaro Xhoan Daxos insiste lourdement pour l’épouser.

Xaro Xhoan Daxos et Daenerys Targaryen

Les bébés dragons de Daenerys Targaryen ne passent évidemment pas inaperçus, ils se font même enlever par un redoutable sorcier du nom de Pyat Pree ayant récemment passé une alliance avec Xaro Xhoan Daxos.

Pyat Pree, un visage qui inspire tout de suite la confiance

Le plan de Pyat Pree tourne mal puisqu’à sa grande surprise il se fait cramer la gueule par les dragons, sur ordre vocal direct de Daenerys Targaryen qui était venue les rechercher dans une tour magique appelée sobrement « House of the Undying » .

« Dracarys »

Ayant récupéré ses « enfants » , Daenerys Targaryen bute Xaro Xhoan Daxos, lui pique son pognon et loue un bateau avec. La mère des dragons est bien décidée à réclamer elle aussi sa place sur le trône de fer.

Retour au nord du Mur, Samwell Tarly se balade avec deux autre gars quand résonnent trois coups de cor de chasse indiquant la venue imminente de morts-vivants. L’embonpoint de Samwell Tarly l’empêche de fuir aussi vite que ses potes, il se cache donc derrière un rocher et observe tétanisé le passage d’un White Walker sur son cheval mort.

Ice, ice, baby!

La dernière scène nous montre une armée de cadavres qui se dirigent vers le sud, de quoi faire flipper tous les amateurs du genre.

L’hiver va sûrement enfin finir par arriver.

La suite au printemps 2013.


,     lundi 11 juin 2012

  12 commentaires

  1. Excellent article !

    Le coup de Bran et son pouvoir, c’est tiré du livre ou bien j’ai raté un épisode ? J’ai l’impression de l’avoir deviné plutôt que de l’avoir entendu clairement …

    En ce qui concerne les religions, je ne sais pas si c’est moi mais j’ai l’impression qu’on entend toujours parler des « old gods and the new » sans plus de détails (à part celui du feu dans la saison 2). Donc, quand tu dis que « les religions de cet univers sont omniprésentes et très intéressantes », j’ai l’impression que tu tiens ça des livres et que la série est passée un peu à côté, non ?

    Voilà pour mes petites incompréhensions du jour ! 😛
  2. @Adrien
    Merci beaucoup!

    Concernant le don de « vervue » et les religions je mélange parfois involontairement le livre et la série, c’est assez explicite dans le livre mais maintenant que tu le dis c’est effectivement plutôt suggéré dans la série.

    Toutes mes excuses pour cette confusion.
  3. @Gaël: livre lu en anglais ou en français (pour les traductions du genre « vervue ») ?
  4. @Pom
    J’ai lu les livres en français, mais vu la série en anglais.

    Dans les romans la majorité des noms sont traduits et ça pose pas mal de problèmes pour s’y retrouver quand on est adepte de la série, le pire étant « King’s Landing » qui devient « Port Réal ».

    L’avantage est que je lis les romans sur un ebook, j’ai donc édité les fichiers et effectué un remplacement général de la plupart des termes francisés par leur équivalent original. 8)
  5. Voilà de la bien belle ouvrage, très pratique quand on a saucissonné le visionnage de la série entre plusieurs continents et en transports en commun (en devant faire gaffe d’être un peu tranquille en cas de scène de fesse)
    D’ailleurs c’est moi ou cette saison était moins chaudasse ? Décidément, l’hievr arrive
  6. L’hiver pour les dyslexiques
  7. Été 2013 tous ce temps à attendre …

    Il devrait faire plus d’épisode par série =)
  8. @Nekkonezumi
    Merci bien!

    Et on peut même s’en servir pour se rafraîchir la mémoire avant une nouvelle saison.

    @Loxhoe
    Les épisodes durent déjà pratiquement une heure chacun, chaque saison dure donc une dizaine d’heures. Tu peux à la limite regarder un quart d’heure chaque jour et faire durer le plaisir. :mrgreen:
  9. Joli résumé, bravo.

    Néanmoins, y a quelques éléments du bouquin qui ont changé dans la série et du coup ça peut être un peu confus :).
    Par exemple Asha s’appelle Yara, sans doute pour éviter qu’on la confonde avec Osha (on peut penser que c’était un peu pareil pour Robert/Robin Arryn vis-à-vis de Robert Barathéon).
    Plus important y a Jeyne Westerling qui devient dans la série Talisa Maegyr et ça change un peu tout. En effet Jeyne est la fille d’un petit seigneur, vassal des Lannister, quand Talisa ne vient pas des 7 couronnes. Mais là je ne comprends pas l’intérêt de ce changement au niveau de la narration…

    Au niveau de la religion c’est sur que c’est plus clair dans les bouquins que dans la série. Dans les 7 couronnes, la religion majoritaire est celle des Sept mais « les Anciens Dieux » sont tolérés partout (mais « pratiqués » dans le Nord). A côté de ça, on trouve des tas d’autres religions mais venant surtout d’ailleurs.
  10. @Erdkokan
    Ouaaaaaah… Je viens de regarder le sixième épisode et effectivement Jeyne Westerling s’appelle Talisa Maegyr.

    Merci beaucoup pour cette remarque, je vais modifier mon article, vu qu’il parle de la série et non des livres (je ne me souvenais pas du nom de cette fille et l’ai cherché dans un résumé du livre).

    S’ils se mettent à renommer des personnages, on n’est pas sorti de l’auberge.
  11. Je t’en prie. 😉

    C’est pas tant qu’ils changent quelques noms, c’est surtout qu’ils modifient l’origine de la personne. Or, on peut penser que s’éprendre d’une fille de vassal des Lannister alors qu’on les combat, c’est peut-être une heureuse coïncidence. Peut-être…
  12. Pour un spoil de la saison 3 allez voir http://davidlerouge.fr/index.php?post/2012/06/21/Ctrl-H (c’est pas l’intégral, c’est pas exact, mais ça vaut le temps de le lire, et pour quelqu’un qui s’est fadé la Bible ça rappellera des souvenirs…)

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

  Sur le même thème