Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, j’ai développé une application Android permettant de contrôler les lumières Philips Hue et Nanoleaf Aurora. Si tu possèdes un tel matériel à la maison, alors tu peux jeter un oeil au projet sur la page hueandme.ch.

Ce programme est développé en WinDev Mobile, et utilise pour certaines fonctions avancées un peu de code Java.

Désireux d’augmenter la compatibilité avec d’autre matériel, je me suis attaqué aux lumières connectées Ikea Trådfri. Le problème est que ces dernières n’utilisent pas le protocole JSON RESTful comme toutes les autres, mais un obscur concurrent appelé CoAP (Constrained Application Protocol), léger et rapide mais complètement bordélique à implémenter.

Léger parce que tout est encodé bit par bit, l’entête par exemple ne fait que quatre octets. Rapide car en plus d’être léger il utilise le protocole UDP. Et bordélique pour ces deux raisons.

Si tu as le courage (ou la folie) nécessaire tu peux aller lire la RFC 7252 via le site coap.technology.

Bref, aujourd’hui je vais donc te montrer comment utiliser le protcole CoAP depuis WinDev Mobile, après des heures d’arrachage de cheveux à comprendre comment faire. Si tu as un souci avec le sujet présenté ici alors pose ta question dans les commentaires de cet article, il est inutile d’aller te prendre un vent sur les forums d’aide de PC-Soft.

Lire la suite  

, , ,    
Magique? Genre Harry Potter sort du pot et nettoie tes tapis avec sa baguette? Magique? Genre Harry Potter sort du pot et nettoie tes tapis avec sa baguette?
Sky View Sky View

La série télévisée « Zoo » raconte comment l’humanité serait rapidement décimée si tous les animaux réalisaient soudainement qu’ils ont la capacité d’éliminer leur pire ennemi: nous.

Le groupe de héros voyage énormément à travers le monde afin de trouver une solution à la rébellion animale, et dans le troisième épisode de la deuxième saison, leur destination est…

Sa qualité de vie exceptionnelle, son lac, son Jet d’eau, sa cathédrale, ses musées, ses organisations internationales, ses 427 morts inexpliquées.


Lire la suite  

,    

Certains metteurs en scène de goût référencent parfois notre petit pays qu’est la Suisse dans leur films ou séries télévisée, souvent maladroitement d’ailleurs.

Le sujet du jour est « A Cure for Wellness » , un film d’horreur psychologique germano-américain réalisé par Gore Verbinski en 2017, le titre ayant été traduit par « A cure for Life » en Français.

Oui, « A cure for Life » c’est du Français.

La particularité de ce film est qu’il est censé se passer en Suisse. Pas de spoilers, ne seront abordés ici que les détails qui relient ce film au pays de Guillaume Tell. Mais curieusement, la seule scène ayant été filmée sur territoire helvétique est celle du train empruntant le mythique viaduc de Landwasser, dans les Grisons.

Les montagnes en arrière-plan ont été ajoutée numériquement pour faire plus suisse, le paysage réel est un poil plus plat.

Lire la suite  

   
Quand ta montre te met de bonne humeur Quand ta montre te met de bonne humeur
L'expression « gagner sa vie » est d'une hypocrisie phénoménale, on ne gagne que de l'argent, sa vie on la perd justement en travaillant.

Le racisme fait malheureusement partie intégrante du paysage humain, c’est un comportement basique, irréfléchi, que certains politiciens exploitent allègrement avec un certain succès. Le racisme se base sur le postulat d’existence de races au sein de l’espèce humaine, ce qui n’a toujours pas été démontré.

Discriminer une personne en fonction de son apparence est pour certains le seul moyen de se sentir supérieur, on ne se soucie alors guère du mal infligé, puisque la cible est inférieure et donc exclue de toute empathie.

Quand on parle de racisme on pense immédiatement au clivage noir-blanc, mais cette affliction a depuis la nuit des temps contaminé d’autres catégories.

Aujourd’hui on parle des roux, un groupe de victimes planté dans un vide juridique, qui subit ouvertement les moqueries jusque-là réservées aux personnes de couleur.

Lire la suite  

   
Elon Musk vient de réussir à connecter le cerveau d'un volontaire américain sur un robot.

Le robot a voté pour Trump, il s'est acheté une arme à feu et a déclenché une guerre.

Heureusement il est rapidement tombé en panne, et vu qu'il n'avait pas d'assurance santé personne n'a voulu le réparer.

Dear americans, in french « trainée » means « slut » .

Pour les autres, vous pouvez sans autre faire suivre le lien de cet article à vos nombreux amis réalisateurs de séries américaines.