Certains metteurs en scène de goût référencent parfois notre petit pays qu’est la Suisse dans leur films ou séries télévisée, souvent maladroitement d’ailleurs.

Le sujet du jour est « A Cure for Wellness » , un film d’horreur psychologique germano-américain réalisé par Gore Verbinski en 2017, le titre ayant été traduit par « A cure for Life » en Français.

Oui, « A cure for Life » c’est du Français.

La particularité de ce film est qu’il est censé se passer en Suisse. Pas de spoilers, ne seront abordés ici que les détails qui relient ce film au pays de Guillaume Tell. Mais curieusement, la seule scène ayant été filmée sur territoire helvétique est celle du train empruntant le mythique viaduc de Landwasser, dans les Grisons.

Les montagnes en arrière-plan ont été ajoutée numériquement pour faire plus suisse, le paysage réel est un poil plus plat.

Lire la suite  

   
Quand ta montre te met de bonne humeur Quand ta montre te met de bonne humeur
L'expression « gagner sa vie » est d'une hypocrisie phénoménale, on ne gagne que de l'argent, sa vie on la perd justement en travaillant.

Le racisme fait malheureusement partie intégrante du paysage humain, c’est un comportement basique, irréfléchi, que certains politiciens exploitent allègrement avec un certain succès. Le racisme se base sur le postulat d’existence de races au sein de l’espèce humaine, ce qui n’a toujours pas été démontré.

Discriminer une personne en fonction de son apparence est pour certains le seul moyen de se sentir supérieur, on ne se soucie alors guère du mal infligé, puisque la cible est inférieure et donc exclue de toute empathie.

Quand on parle de racisme on pense immédiatement au clivage noir-blanc, mais cette affliction a depuis la nuit des temps contaminé d’autres catégories.

Aujourd’hui on parle des roux, un groupe de victimes planté dans un vide juridique, qui subit ouvertement les moqueries jusque-là réservées aux personnes de couleur.

Lire la suite  

   
Elon Musk vient de réussir à connecter le cerveau d'un volontaire américain sur un robot.

Le robot a voté pour Trump, il s'est acheté une arme à feu et a déclenché une guerre.

Heureusement il est rapidement tombé en panne, et vu qu'il n'avait pas d'assurance santé personne n'a voulu le réparer.

Dear americans, in french « trainée » means « slut » .

Pour les autres, vous pouvez sans autre faire suivre le lien de cet article à vos nombreux amis réalisateurs de séries américaines.

   

Les cas de confusions entre les armoiries helvétiques et le symbole des secours médicaux se comptent par centaines, il existe pourtant un moyen mnémotechnique relativement simple : le symbole de la Croix-Rouge est… une croix rouge!

Le nouvel émoji « Rescue Worker’s Helmet » s’ajoute à cette liste effarante.

Ne devrait-il pas plutôt s’appeler « Swiss Helmet » ?

   

À l’exception du dimanche, les jours de la semaine sont liés aux planètes. Le suffixe ou préfixe « di » vient de « dies » , soit « jour » en latin.

Lundi, « Lunaes dies », la Lune.
Mardi, « Martis dies », Mars.
Mercredi, « Mercurii dies », Mercure.
Jeudi, « Jovis dies », Jupiter.
Vendredi, « Veneris dies », Vénus.
Samedi, « Saturni dies », Saturne.
Dimanche, « dies dominica », le jour du seigneur.

Tu vois, ce soir tu te coucheras moins bête que tu t’es levé ce matin.

   
Myst Myst
Je lis partout « Vive le Christ ressuscité! ».

On attend ça depuis deux millénaires et les journaux n'en parlent même pas?!